L’Embryoportable

Cela fait quatre mois que nos patients peuvent observer l’évolution de leurs embryons depuis la maison. Lorsque nous avons lancé cette idée nous ne savions pas comment ils allaient vivre cette expérience… et aujourd’hui les gynécologues de l’équipe de stérilité se sont réunis pour en parler…

Le mot le plus répété de la réunion a été «l’émotion»; les patients trouvent qu’il est stupéfiant de voir ce qu’ils témoignent en entrant dans l’Embryoscope.

Le Dr. Hans Arce a dit que depuis que les patientes qui sont tombées enceintes ont ce vidéo, il ne leur parle plus d’embryons mais de « minienfants »… Nous avons tous beaucoup rigolé, il est le plus sympathique de l’équipe.

Le Dr. Flor Steinvarcel explique que de nombreuses patientes s’inquiètent pour les embryons qui sont restés bloqués dans leur développement et demandent plutôt après eux qu’après les autres. Elle nous le raconte d’une manière spéciale. Flor est enceinte de 4 mois et elle a passé par tout ça. De toutes les personnes que je connais, c’est elle qui combine au plus haut niveau la vocation avec la sensibilité.

Le Dr. Federica Moffa explique que certaines de ses patientes ont cessé de regarder les embryons parce que les émotions étaient trop fortes et qu’elles savent qu’il n’est pas possible de nous appeler à cinq heures du matin pour savoir ce qui se passe. Federica est la perfection en personne.

Ce qui attire le plus l’attention du Dr. Jordi Suñol est combien les patients apprennent au sujet de l’embryologie. Ils rentrent sur Internet et ils lisent tout ce qu’ils peuvent sur le sujet, afin de pouvoir comprendre qu’est-ce qui se passe et comment sont leurs embryons. Jordi est notre directeur scientifique, je ne suis donc pas surprise qu’il fasse ce genre de commentaires. Tout ce qu’il dit est génial!

Le Dr. Victoria Walker souligne les sentiments de nos patients australiens car elle en assiste un grand nombre. Elle dit que le fait que la patiente, en attendant son transfert à Barcelone, puisse partager ces images avec son mari en Australie n’a pas de prix. Victoria est le plus beau bijou de la couronne britannique.

Le Dr. Ángel López affirme que les patients savent avant que nous quels embryons seront utilisés pour le transfert et ils nous demandent s’ils l’ont deviné. Le plus drôle, c’est qu’ils ont presque toujours raison! La beauté est la symétrie et l’absence d’imperfections. Ángel est le directeur de l’équipe médicale et je trouve que son nom, qui veut dire ange en espagnol, case parfaitement avec son poste.

Le Dr. Anna Martí explique comment les patients se sentent en voyant les cellules se déplacer brusquement lorsqu’elles se divisent; c’est comme une explosion de vie! Anna est l’âme de l’équipe.

Le Dr. Gloria Garcia Solano pense que l’Embryoscope est magnifique, mais qu’il a aussi ses inconvénients… Voir comment certains des embryons arrêtent de se diviser est une mauvaise surprise. Gloria est à la responsable du programme de donneuses d’ovocytes et elle s’occupe d’elles – et de nous -, avec un amour incroyable.

Le Dr. Ferran Garcia, notre directeur d’Andrologie, nous félicite pour avoir eu cette idée. Ferran est vraiment exceptionnel: il explore les testicules et nous n’avons jamais eu une plainte. Ne rigolez pas! Les hommes n’aiment pas du tout ces explorations, mais avec ce grand docteur, ils les acceptent.

Le Dr. Alejandro Aldape affirme que les patients disposent d’information privilégiée et, en plus, avant nous, parce qu’ils les observent constamment et, chaque matin dès qu’ils arrivent au laboratoire, les biologistes regardent la vidéo de la journée précédente. Alejandro est intelligent et calme.

Le Dr. Daniel Sosa dit que les patients ne comprennent pas que l’embryon qui a divisé ce jour-là puisse ne pas être apte pour être transféré ou congelé, parce qu’il présente des altérations dans son développement qui ne peuvent être constatées que par des experts. Daniel est très intelligent et une bonne personne.

Le Dr. Carla Castell est aussi émue que ses patients. Carla travaille beaucoup et elle est sensible, un mélange parfait pour un médecin.

Le Dr. Braulio Peramo nous encourage à poursuivre notre “passion” embryonnaire depuis Dubaï. Il se trouve là ces mois pour s’occuper d’un projet très important.

C’est drôle comment nous, les gynécologues de la stérilité, on découvre tant de choses qu’on ne connaissait pas, et nous les apprenons au même temps que les patients en fonction de ce qu’ils nous demandent au sujet du développement de leurs embryons. Qui l’aurait dit!

Les patients nous ont expliqué que la nuit, ils passent des heures à les regarder et que ça leur fait de la peine d’avoir à couper la communication.

Par conséquent, nous avons créé un système qui leur permet de les regarder depuis leur portable et que nous lançons dès aujourd’hui!

Laisser un commentaire

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: