Hormone antimüllérienne: Quel est mon âge ovarien?

L’âge ovarien n’est pas toujours chronologique. Lorsque nous parlons des chances de tomber enceinte à chaque cycle, les médecins se réfèrent à l’âge ovarien et il est important que vous le sachiez, car c’est votre niveau de réserve d’ovocytes de qualité. Ces données sont obtenues par un simple test sanguin et vous ne devez même pas être à jeun. Actuellement, le marqueur clinique de choix pour connaître la réserve ovarienne d’une femme est l’hormone antimüllérienne (AMH). Cette hormone est produite par les cellules des follicules ovariens et ne varie pas au cours du cycle menstruel. Eh bien, les résultats de cette analyse sont comparés à ceux établis comme normaux pour chaque âge.

Jusqu’à présent, afin d’établir l’âge ovarien en Europe, les valeurs issues d’analyses de femmes d’autres continents étaient utilisées, de sorte que les résultats obtenus n’étaient pas totalement fiables, car ils ne s’adaptaient pas à la réalité des femmes européennes.

Notre étude établira un avant et un après

Heureusement, cela est passé à l’histoire. Pour la première fois, l’Institut Marquès et les Laboratorios Echevarne ont analysé les indices d’hormone antimüllérienne (AMH) sur un vaste échantillon de femmes espagnoles (plus de 10.000 entre 20 et 45 ans). Le résultat est l’étude “Utilité clinique de l’hormone antimüllérienne dans la prédiction de l’âge ovarien en Espagne”, qui détermine les valeurs de l’hormone antimüllérienne dans la population espagnole en fonction de l’âge chronologique et obtient une estimation de sa réserve ovarienne. Et cette recherche montre des différences importantes dans les résultats précédemment publiés dans d’autres pays. Cela pourrait être dû au manque de normalisation de la méthodologie de mesure, mais également à des facteurs liés à la race, à l’environnement, etc.

Qu’est ce que ceci veut dire? Nous avons déjà nos propres tableaux d’évaluation de la population espagnole, qui sont très faciles à utiliser et très utiles pour les femmes, et nous pouvons évaluer avec précision leur fécondité mensuelle. La deuxième bonne nouvelle est que ces tableaux peuvent également être utiles dans le reste des pays européens, car les valeurs sont certainement beaucoup plus proches de leur réalité que celles qu’elles utilisaient jusqu’à présent.

Tabla Edad-AMH_FR

Tabla-Edad-AMH_FR

Il est fréquent que l’âge ovarien d’une femme varie d’environ 3 ans au-dessus ou au-dessous de l’âge chronologique. Par exemple, nous pourrions trouver qu’une femme de 37 ans avait un âge ovarien de 40 ans; ce fait pourrait entraîner une variation du pronostic de sa réserve ovarienne et de son indice de fertilité.

Qu’est-ce que ça me donne de connaître mon âge ovarien?

La femme naît avec une dotation d’ovocytes déjà établie qui disparaît progressivement en raison d’un phénomène appelé atrésie, de sorte qu’à la puberté, il restent environ 300.000 ovules dans les ovaires. Environ 1.000 ovocytes se développent à chaque cycle menstruel, mais un seul atteint l’ovulation; les autres sont perdus.

Lors de la consultation médicale, beaucoup de mes patientes sont surprises lorsque je leur explique qu’à l’âge de 35 ans, il ne reste plus que 10% des ovules et que leur qualité s’aggrave de plus en plus. Personne ne leur a non plus expliqué qu’il est très important de connaître le statut de leur réserve ovarienne car, même si elles peuvent être considérées comme jeunes, leurs ovules peuvent ne pas l’être.

En connaissant votre âge ovarien, vous pourrez mieux planifier votre future maternité: si vous souhaitez l’avancer ou si vous préférez vitrifier vos ovules ou, dans le pire des cas, vérifier si vous aurez besoin e faire recours aux ovules d’une donneuse.

En conclusion, les valeurs de référence AMH obtenues nous permettent d’informer les femmes de leur réserve ovarienne réelle et de leur indice de fécondité mensuel, et peuvent également servir à conseiller une patiente sur ses chances de succès dans une stimulation ovarienne pour vitrifier les ovocytes ou pour la fécondation in vitro, car elles constituent un pronostic fidèle de la quantité et de la qualité de vos ovules.

Grâce à cette étude, nous avons également observé des différences de niveaux d’hormones antimüllériennes entre les communautés autonomes espagnoles, mais, pour le moment, sans aucun motif pouvant les expliquer. Nous allons continuer à rechercher…

Laisser un commentaire

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: