Histoire d’une découverte (2) – Les premiers essais

(2) LES PREMIERS ESSAIS -

J’imagine votre surprise après ce que vous venez de voir. Nous avons répété l’essai avec plusieurs patientes et nous avons découvert ce qui suit: les fœtus, quand ils entendent de la musique, réagissent avec des mouvements de la bouche et de la langueils essayent de vocaliser. Cependant ils n’arrivent à percevoir les sons comme les entendons nous-mêmes que par voie vaginale.

Nous avons pensé “Mais qu’est-ce que c’est ça? Nous avons dû mettre en place une étude scientifique pour comprendre cette réponse et savoir à partir de quel moment cela se produisait, à quoi cela était dû, quels circuits neuronaux s’activaient… Toutefois nous voulions aussi savoir qu’est-ce que les fœtus entendent réellement, étant donné que ce n’était pas comme nous le pensions auparavant, et aussi pourquoi il existe cette différence entre la voie vaginale et l’abdominale.

Nous avons pris immédiatement contact avec des médecins ORL, des neurologues, d’autres gynécologues, des ingénieurs de son et toute sorte d’experts, mais personne n’a pu nous aider.

Toutefois, les ORL nous ont dit que cela, de toute façon, ne pouvait pas endommager l’ouïe fœtale. Les neurologues aussi, ils nous ont dit que toute stimulation sensorielle est bonne. Et nous, les gynécologues, les médecins traitants des fœtus, nous avons expliqué au Comité d’éthique qui a approuvé la méthodologie de l’étude que ce dispositif n’était pas dangereux.

Ils ne pouvaient pas nous aider car ils ne savaient rien de tout ça. Je tiens à le souligner pour que vous sachiez que ce que je vais vous raconter sur l’audition fœtale est complètement nouveau au niveau mondial. Cela ne figure pas dans l’histoire de la médecine et c’est le fruit de trois ans de beaucoup de travail de recherche médicale, d’étude de la physique du son, d’anthropologie, de la musique et beaucoup d’autres disciplines.

 

Laisser un commentaire

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: