Se reposer après le transfert embryonnaire

Cette semaine nous présentons une étude magnifique à Londres qui a reçu le Prix de la Meilleure Présentation Orale du Congrès et pour laquelle nous souhaitons remercier nos collègues.  L’étude nous montre qu’est-ce qu’il se passe lorsque les embryons arrivent à l’utérus, tant de manière naturelle à travers d’une trompe, comme après une fécondation in vitro à travers du col utérin.

L’endomètre (revêtement de l’utérus) bouge et dans la phase d’arrivée de l’embryon sa fonction est, probablement, de le garder au sein de la cavité utérine, tout en empêchant l’expulsion et l’implantation dans des lieux inappropriés.

À travers de ce vidéo d’un transfert d’embryons, on peut voir comment la microgoutte les transporte d’un côté à l’autre, avec des mouvements différents: ondulants, vibratoires, lents, rapides et avec des phases de repos.

Après le transfert d’embryons, de nombreuses patientes se sentent coupables de ne pas faire assez de repos, surtout si le cycle échoue.

Nous disons à nos patientes qu’ells n’ont pas besoin de se reposer après le transfert d’embryons ou même pas dans les jours suivants, mais elles sont surprises de cette information et elles ne nous prêtent pas beaucoup d’attention.

Elles craignent que, si elles se lèvent ou si elles font quelques efforts, comme aller à la toilette, les embryons “tomberont”; elles pensent qu’il faut faire attention afin de les garder dans l’utérus.

Cela crée de l’anxiété et s’ajoute au stress de ne pas être en mesure de faire tout le repos qu’elles aimeraient; en plus, celà arrive dans la phase du cycle de plus nervosité et labilité émotionnelle, puisqu’elles doivent attendre le test de grossesse.

C’est une attente pleine de désir et d’espoir que les embryons s’implantent, pleine de peur de l’échec et d’émotions.

Ces résultats minimisent l’importance du repos, ainsi qu’ils soutiennent la mobilisation précoce des patientes après le transfert d’embryons. Je pense qu’il sera d’une grande aide de savoir que l’implantation ne dépend de rien que tu puisses faire ou pas, et, qu’une fois les embryons sont arrivés à l’utérus, notre endomètre s’en charge du reste.

Il semblerait qu’il les berce afin qu’ils s’implantent dans un lieu adéquat!

Laisser un commentaire

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: