Histoire d’une découverte (5) – Que croyons-nous que l’on entend à l’intérieur de l’utérus ?

(5) – QUE CROYONS-NOUS QUE L’ON ENTEND À L’INTÉRIEUR DE L’UTÉRUS? – Le fœtus perçoit les sons produits à l’intérieur du corps de sa mère: les battements du cœur, la respiration et les mouvements des intestins. Il entend aussi les sons produits par sa mère quand elle parle ou quand elle marche sur ses talons, en plus des bruits provenant de l’extérieur. Mais le fœtus vit dans un environnement insonorisé. Les organes maternels et la paroi abdominale l’isolent des sons.

Capas Abdominal frances (1)

Arrivés à l’abdomen, les sons sont en partie réverbérés vers l’extérieur alors qu’une autre partie est absorbée et déformée par les différentes couches de tissus mous qui composent la paroi abdominale. Le fœtus ne perçoit que la partie transmise, de façon beaucoup moins intense et claire qu’au point d’émission.

Des études faites chez les moutons par le biais de microphones intra-utérins estiment que la plupart des sons leur arrivent comme des chuchotements, à 30 décibels environ. En outre les mots, émis de l’extérieur et enregistrés dans l’utérus, ne sont intelligibles qu’à 50% environ, ils leur arrivent déformés, avec un timbre et un ton altérés.

C’est comme si le fœtus était entouré d’oreillers. Quand quelqu’un est dans la chambre d’à côté, bien qu’on puisse l’entendre parler, on comprend à peine ce qui est dit.

Ainsi, nous pouvons dire que l’environnement sonore de l’utérus pourrait être comparé aux bruits de fond d’une forêt. En outre, la plupart des sons sont très répétitifs, le fœtus s’y habitue et il n’y réagit plus. Ils ne l’empêchent même pas de dormir.

Pour qu’ils écoutent la même chose que nous, la seule voie est la vaginale.

capas vaginal frances (1)

Le vagin est un espace fermé, et il n’y a donc pas de dispersion sonore. En outre, les couches de tissus mous qui séparent le fœtus de l’émetteur de son sont moindres: seulement la paroi vaginale et l’utérine. Nous supprimons ainsi la barrière de la paroi abdominale.

Si nous plaçons un haut-parleur dans le vagin, le fœtus peut entendre les sons presque avec la même intensité avec laquelle il sont émis. Ainsi, grâce au dispositif vaginal conçu et développé pour cette étude, nous avons découvert la formule pour que les fœtus entendent comme nous, de sorte que les sons leur parviennent de façon efficace, avec la même intensité et sans distorsions.

Vous pouvez imaginer le nombre de femmes qui me disent « Tout ce temps passé à lui parler et à lui jouer de la musique sans savoir qu’il ne m’entendait pas … « . Sans compter le nombre d’articles publiés affirmant que le nouveau-né reconnaît la voix de la mère : ils ne peuvent pas la reconnaître puisqu’ils ne l’avaient jamais écoutée comme ils l’entendent après la naissance.

Laisser un commentaire

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: